warning
adobe flash player version 8.0 or later required

get flash player

DETAILS

Composer: MOZART Wolfgang Amadeus, HAYDN Joseph
Soloist(s):Annick Massis
Conductor(s):Daniel Inbal
Orchestra(s):Orchestre Colonne
Number: VEL 3073
Choir(s): Choeurs Colonne
Released: 2004
Label: CASCAVELLE
CASCAVELLE WEB SITE


purchase from : '' CASCAVELLE ''


REVUE DE PRESSE
langMassis has an attractive, lyric voice and is known for her performances in coloratura roles. Her voice has the right bright, focused qualities for these pieces and copes well with the tessitura.
Robert Hugill
2004
musicweb.uk.net
langCoup de de coeur
Airs Sacrés
UNE VOIX D’OR
Anthologie complète des plus beaux airs de musique sacrée de Haydn et Mozart, l’enregistrement de la soprano française Annick Massis présente un double intérèt.
Celui tout d’abord de nous fraire découvrir une voix d’or, toute empreinte de finesse, de délicatesse et d’expression :Alors que le contraste offert entre les oeuvres de Mozart, véritables monuments destinés à l’église, et l’architecture plus simple des piéces de Haydn, ne manque pas d’attrait.
L’ensemble, magnifiquement servi par les choeurs et l’orchestre de Colonne, placé sous la direction de Daniel Inbal, nous invite à la méditation . Moments de grandes quiétude où Annick Massis parfvient à nous bercer dans une inflexion des plus harmonieuses. Pas d’excès dans ces interprétations, mais une grande douceur doublée d’une réèlle tenue. Nulle doute qu’Annick Massis,dont un éminent critique prétend qu’elle figure parmi les trois chanteurs d’opéra de classe internationale en France, fera encore parler d’elle d’ici peu .Précisons qu’elle sera, après la Fenice de Venise, à l’Opéra de Zurich en juin.
langAnnick Massis interprète cet « Exultate Jubilate » avec quelle tranquille passion, quelle sereine tendresse, ainsi que les airs sacrés de Haydn où d’autres pièces religieuses de Mozart. Très à l’aise dans ce répertoire, la soprano française est toute de fraicheur, de simplicité. Les choses semblent aller de soi, et c’est encore et toujours un gage d’excellence.
LE MATIN

Les prochains rendez-vous
Octobre 24, 26, 2017
Tancredi | Amenaïde
Opéra municipal de Marseille

facebook fan page
Maria Stuarda
Opéra de Marseille | Novembre 2016


D'une élégance souveraine, Annick Massis émeut jusqu'à la dernière minute. Annick Massis, enfin dont la prise de rôle était particulièrement attendue , prouve, à l'instar de Patrizia Ciofi, que Maria Stuarda n'est pas hors de portée d'une soprano "lirico coloratura", pour peu que celle ci ait l'intelligence de ne pas s'inventer une voix autre que la sienne. Forte d'une technique sans faille et d'une musicalité hors pair ( quel raffinement dans les pianissimi !), elle franchit les écueils " à priori " les plus insurmontables, y compris la fameuse invective de la fin de l'acte II ( " Figlia impura di Bolena" ) , d'une dignité saisissante. Féminine jusqu''au bout des ongles, d'une élégance souveraine, Annick Massis émeut ainsi jusqu'à la dernière minute de l'ouvrage, conclu sur un contre ré bémol rayonnant et longuement tenu . Et son trac plus où moins perceptible selon les moments, finit même par servir son personnage de reine victime, à la fois résignée et pleine de courage. Il est possible d'incarner Maria Stuarda d'une manière différente - les exemples célèbres ne manquent pas. La voie choisie par Annick Massis est, dans tous les cas, parfaitement défendable.Richard Martet - Opéra MagazineDécembre 2016 - Numéro 123


Spectacles recents
  • La Sonnambula
  • La Traviata
  • Roméo et Juliette
  • Lucia di Lammermoor
  • Les pecheurs de perles
  • Il viaggio a Reims | La contessa di Folleville
  • Manon
  • Les Dialogues des Carmélites | Blanche
  • L'ENFANT ET LES SORTILÈGES | LE FEU, LA PRINCESSE, LE ROSSIGNOL
  • Moïse et Pharaon | Anaï
  • GUILLAUME TELL | MATHILDE