warning
adobe flash player version 8.0 or later required

get flash player

DETAILS

Composer: MOZART Wolfgang Amadeus, HAYDN Joseph
Soloist(s):Annick Massis
Conductor(s):Daniel Inbal
Orchestra(s):Orchestre Colonne
Number: VEL 3073
Choir(s): Choeurs Colonne
Released: 2004
Label: CASCAVELLE
CASCAVELLE WEB SITE


purchase from : '' CASCAVELLE ''


REVUE DE PRESSE
langMassis has an attractive, lyric voice and is known for her performances in coloratura roles. Her voice has the right bright, focused qualities for these pieces and copes well with the tessitura.
Robert Hugill
2004
musicweb.uk.net
langCoup de de coeur
Airs Sacrés
UNE VOIX D’OR
Anthologie complète des plus beaux airs de musique sacrée de Haydn et Mozart, l’enregistrement de la soprano française Annick Massis présente un double intérèt.
Celui tout d’abord de nous fraire découvrir une voix d’or, toute empreinte de finesse, de délicatesse et d’expression :Alors que le contraste offert entre les oeuvres de Mozart, véritables monuments destinés à l’église, et l’architecture plus simple des piéces de Haydn, ne manque pas d’attrait.
L’ensemble, magnifiquement servi par les choeurs et l’orchestre de Colonne, placé sous la direction de Daniel Inbal, nous invite à la méditation . Moments de grandes quiétude où Annick Massis parfvient à nous bercer dans une inflexion des plus harmonieuses. Pas d’excès dans ces interprétations, mais une grande douceur doublée d’une réèlle tenue. Nulle doute qu’Annick Massis,dont un éminent critique prétend qu’elle figure parmi les trois chanteurs d’opéra de classe internationale en France, fera encore parler d’elle d’ici peu .Précisons qu’elle sera, après la Fenice de Venise, à l’Opéra de Zurich en juin.
langAnnick Massis interprète cet « Exultate Jubilate » avec quelle tranquille passion, quelle sereine tendresse, ainsi que les airs sacrés de Haydn où d’autres pièces religieuses de Mozart. Très à l’aise dans ce répertoire, la soprano française est toute de fraicheur, de simplicité. Les choses semblent aller de soi, et c’est encore et toujours un gage d’excellence.
LE MATIN

Les prochains rendez-vous
Novembre 08, 10, 12, 14, 16, 2019
Les Pêcheurs de perles | Leïla
Opéra Royal de Wallonie | Liège

facebook fan page
LUCREZIA BORGIA
Théâtre du Capitole de Toulouse 


 



Nous attendions beaucoup de la première Lucrezia Borgia d’Annick Massis , nouvelle étape d’un parcours donizettien marqué de superbes réussites (Lucia di Lammermoor, Maria di Rohan, Maria, Stuarda….) Mais la soprano française, connue pour sa retenue et son irréprochable correction vocale et stylistique, nous a totalement pris par surprise en se jetant dans le rôle avec une fougue et une intensité inédite . La précision du chant , la perfection de la technique, le sens des nuances, la variété du phrasé, la facilité de l’aigu, sont toujours au rendez-vous. Ce qui étonne , c’est la violence des accents, en particulier dans l’affrontement avec Alfonso, à la fin de l’acte I, et dans la scène finale. Grâce à un registre grave libéré de toute entrave, Annick Massis endosse avec un aplomb stupéfiant les atours de la grande tragédienne romantique, en évitant tout effet expressionniste dans l’expression de la haineux de la douleur. Après un pareil  accomplissement , on rêve de l’entendre en Paolina de Poliuto , Parisina où Gemma di Vergy , voire, pour sortir de Donizetti, en Semiramide où Imogene d’Il Pirata. Surtout on aimerait qu’elle revienne à Maria Stuarda pour compléter un portrait certes convaincant (à Marseille comme à Monte Carlo), mais un peu trop tourné vers l’aspect victimaire de la Reine d’Ecosse.



RICHARD  MARTET | Opéra Magasine 



 

Spectacles recents
  • La Sonnambula
  • La Traviata
  • Jérusalem
  • Lucia di Lammermoor
  • Les pecheurs de perles
  • La Straniera
  • Manon
  • Maria Stuarda
  • LUCREZIA BORGIA
  • Moïse et Pharaon | Anaï
  • GUILLAUME TELL | MATHILDE
  • I Puritani